Historique du Semnoz

1872

 

Dès 1872 l’architecte Marius VALLIN construit le 1er hôtel - restaurant au Semnoz. 

A cette époque on skiait déjà sur les pentes enneigées du Semnoz.


Le 27 octobre 1969

Sous l’impulsion de M. Charles BOSSON Maire d’ANNECY à l’époque est créé le syndicat Intercommunal d’étude pour la protection et aménagement du Semnoz.

Il est composé de 9 communes : Annecy, Leschaux, Quintal, Gruffy, Saint-Eustache, Saint-Jorioz, Sevrier, Seynod et Viuz-la-Chiésaz

Il a pour objet :

  1. La protection du massif du Semnoz
  2. L’étude de sa mise en valeur en tant que de besoin, la préparation et la présentation d’un programme d’actions comme dans l’intérêt des collectivités concernées et de leurs habitants.

De 1968 à 1975

Suite à des problèmes financiers dus essentiellement aux trop grandes quantités de neige qui crée des difficultés d’accès et de fonctionnement.

Accès routier difficile pour accéder à la station.
Les routes d’accès à la station étaient très étroites, celle d’Annecy était déneigée par l’exploitant cela engendrait de très gros frais de fonctionnement et l’accès depuis le col de Leschaux était fermé en hiver.

Fonctionnement très problématique des téléskis.
L’épaisseur de neige était telle que cela empêchait le fonctionnement des téléskis et les dameuses de l’époque n’étaient pas encore équipées d’une lame avant pour pouvoir enlever le surplus de neige sur les pistes de montée.


En 1976

L’investisseur privé se trouve en faillite, il s’associe à un promoteur immobilier et projette la construction de 4000 lits au SEMNOZ. Le syndicat intercommunal d’étude pour la protection et aménagement du Semnoz devint le S.I.P.A.S.
Syndicat Intercommunal pour la Protection et Aménagement du Semnoz, il est toujours composé des 9 communes.

  1. Le S.I.P.A.S. fait valoir son droit de préemption et fait appel au Syndicat d’Etude et d’Equipement de l’Agglomération, Pour racheter la propriété le l’Abbaye. Le Syndicat d’Etude et d’Equipement de l’ Agglomération devenu District de l’Agglomération Annecienne puis C2A, c’est pour cette raison que la C2A est toujours propriétaire de l’alpage de l’Abbaye à l’heure actuelle.
  2. Le S.I.P.A.S. crée la Société Anonyme d’Economie Mixte du Semnoz ( SAEMS) qui aura pour mission, la gestion de l’exploitation du stade de neige.

M. Alain VIOLLET est nommé directeur d’exploitation de la S.A.E.M.S.


En 1978

Mise en place d’une Association Foncière Pastorale (A.F.P. du Semnoz). Elle regroupe les propriétaires des terrains du Semnoz sur les communes de Leschaux, Gruffy, Saint-Eustache, Allèves, Quintal et Viuz- la-Chiésaz. La commune de Leschaux et la C2A sont les plus gros propriétaires.

Cette association a deux objectifs principaux :

  1. Assurer dans le temps la vocation pastorale sur le Semnoz sans pour autant écarter certaines formes de développement d’activités touristiques et foncières.
  2. Permettre par des moyens financiers sous forme de subventions de l’Etat ou de la région d’effectuer un ensemble de travaux indispensables à l’utilisation rationnelle de ces pâturages d’altitude de plus en plus recherchés.

En 1980

Est créée l’association gestionnaire du domaine nordique du Semnoz qui va recevoir de l’Association foncière Pastorale le nouveau bâtiment « Le chalet nordique ».
Lequel deviendra à terme propriété du Syndicat d’Etude et d’Equipement de l’Agglomération Annecienne devenu District de l’Agglomération Annecienne puis C2A, c’est aussi pour cette raison que la C2A est toujours propriétaire du chalet nordique à l’heure actuelle.


En 1985

L’association gestionnaire du domaine nordique du Semnoz est dissoute, l’activité du ski nordique est désormais gérée par la Société Anonyme d’Economie Mixte du Semnoz ( SAEMS), qui a ainsi tout le stade de neige en charge.

M. Gabriel BIBOLLET est engagé comme Responsable de l’activité nordique.

Deux nouvelles communes Cran Gevrier et Meythet adhèrent au S.I.P.A.S. ce qui porte à 11 le nombre de communes adhérentes.


En 1987

Deux nouvelles communes Annecy le vieux et Duingt adhèrent au S.I.P.A.S. ce qui porte à 13 le nombre de communes adhérentes.


En Juillet 1993

Suite à deux saisons de très mauvais enneigement 89/90 et une autre saison mal enneigée 92/93, qui ont créé de gros problèmes financier,s la Société Anonyme d’Economie Mixte du Semnoz (SAEMS) est dissoute le 30 juin 1993.

A compter du 1er juillet 1993 la gestion de l’exploitation du stade de neige sera assurée en régie directe par le S.I.P.A.S

M. Alain VIOLLET est nommé directeur d’exploitation de la S.I.P.A.S.


Le 1er Octobre 1994

 

 

M. Alain VIOLLET
Directeur d’exploitation du S.I.P.A.S décède tragiquement au Semnoz dans un accident hélicoptère.


Le 14 septembre 2000

Le S.I.P.A.S. adhère au Parc Naturel Régional du massif des Bauges (P.N.R. du massif des Bauges) le 14 septembre 2000. Le district de l’agglomération Annecienne devint Communauté de l’Agglomération Annecienne (C2A).

La C2A adhère au S.I.P.A.S. en lieu et place des communes déjà adhérentes ce qui porte à 18 le nombre de communes adhérentes au S.I.P.A.S.


En 2002

Deux nouvelles communes Montagny-les-Lanches et Chavanod adhèrent à la C2A et de ce fait au S.I.P.A.S. ce qui porte à 20 le nombre de communes adhérentes au S.I.P.A.S.